Deuxième peau

Méditation poétique
de Jia Zhang-Ke sur la filière
du textile en Chine.

Textile chinois. Deux termes directement associés à crise, exploitation, délocalisation, mondialisation... Troisième volet d'une trilogie documentaire, Useless, de Jia Zhang-Ke, suit un élan altermondialiste en remontant la filière du textile en Chine. D'une grosse usine de Canton jusqu'aux ateliers de couture de la région de Shanxi en passant par le studio de la styliste Ma Ke, il cherche à exprimer les conditions de vie des ouvriers, ceux qui travaillent à la chaîne comme ceux qui ont dû se reconvertir…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents