Je vote pour toit !

Le logement s’impose comme un des thèmes-phares des municipales 2008. À charge des élus de se porter garants des lois qui garantissent un toit à chacun. À charge des électeurs de pénaliser ceux qui ne les respectent pas.

Un toit pour qui ? Et pour combien de personnes et combien d'euros ? Le logement, en pleine crise, s'est imposé comme l'une des questions-phares des municipales 2008. Des sans-abri à la flambée des loyers qui frappe les classes moyennes, en passant par le mal-logement, l'habitat insalubre, les logements vacants, la construction de logements sociaux... Si c'est à l'État de garantir le respect des lois sur le droit au logement opposable (Dalo) et le pourcentage de logements sociaux (SRU), c'est aux communes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents