Miserere

De Josquin des Prés à Klaus Huber... Du maître de la Renaissance au compositeur suisse, l'ensemble les Jeunes Solistes, créé et dirigé par Rachid Safir, interprétera plusieurs visions du Miserere à l'amphithéâtre de l'Opéra Bastille le 19 février. Soit, en plus du psaume, des textes et poèmes de Mahmoud Darwich, Carl Amery, Octavio Paz, Walter Benjamin, Jacques Derrida sur des partitions anciennes et contemporaines... Également au programme : des oeuvres vocales de Guillaume Dufay et Johannes Ockeghem,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents