Suspension de séance

Le jour des César, le milieu du cinéma appelle à une mobilisation contre les coupes budgétaires.

Ça continue. Depuis le 11janvier, le collectif de l'action culturelle cinématographique et audiovisuel, né à cette date lors d'un grand rassemblement fondateur au cinéma le Saint-André-des-Arts à Paris (voir Politis n°985), ne relâche pas la pression. Nouvelle étape du combat entrepris pour alerter et mobiliser: ce vendredi22février, jour de la cérémonie des César. Le collectif appelle en effet chaque cinéma indépendant à suspendre symboliquement les séances de 21h et à organiser des débats pour expliquer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents