Un amour simple

Jean-Paul Michallet
signe un livre où les mots palpitent.

Il suffit parfois d'un rien. D'un contretemps ou d'une attente prolongée pour qu'une brèche s'ouvre dans les jours ordinaires. Deux personnages, une femme et un homme d'un âge avancé, à la retraite depuis déjà quelques années, patientent en parlant des nuages et de l'orage qui se prépare. Leurs enfants doivent arriver pour déjeuner, mais ils ont du retard. Au début, rien ne distingue vraiment la voix de l'un de celle de l'autre. Après le temps qu'il fait, viennent d'autres sujets qui produisent de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents