Une étrange affaire

Bernard Langlois  • 14 février 2008 abonné·es

Quelle drôle d'idée que cette plainte du président bling-bling contre Le Nouvel Observateur , et qui donc a bien pu la lui souffler ? Sans elle, cette histoire de SMS aurait circulé le temps d'une rumeur, bientôt chassée par une autre, en cette époque qui en produit à foison. Mais dès lors que la justice en est saisie, et à la vitesse où celle-ci se meut, on en a bien pour trois ou quatre ans à entendre parler du message prêté à Nicolas ( « Si tu reviens, j'annule tout ! » ) à destination de son ex ! Sauf à ce que l'affaire soit vite enterrée, d'un commun accord des parties, la plainte (pour faux) hautement claironnée ayant rempli son office : laver l'honneur bafoué de la nouvelle épouse ; comme on arrêtait les duels, jadis, au premier sang.

Reste que voilà tout de même une bien étrange

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 8 minutes