Enquête indépendante

Après la révélation il y a huit mois de l'ampleur de la pollution des eaux aux PCB, particulièrement dans le Rhône, les ministères demandent deux ou trois ans pour élaborer une enquête sanitaire! Foutaise, rétorquent les 300 médecins de l'Association santé-environnement Provence (Asep), qui viennent de prélever le sang de 60 personnes consommant peu ou beaucoup de poisson du fleuve pour déterminer leur degré d'imprégnation au PCB. Résultat dans un mois.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.