Happy birthday Mister Swing !

Pour le centenaire de la naissance de Stéphane Grappelli, ses héritiers, tels Didier Lockwood et Florin Niculescu, multiplient les albums
et les concerts en hommage au maître violoniste.

«After you've gone»... L'hommage à Stéphane Grappelli, pour le centenaire de la naissance du violoniste (28 janvier 1908), a débuté le 5 janvier, salle Pleyel. Avec le violoniste Florin Niculescu en maître de cérémonie. Une salle un peu guindée, malgré le ton du programme, très « Gypsy Project », pour reprendre le nom du disque enregistré en 2001, par le guitariste Biréli Lagrène, qui avait reformé, avec Niculescu notamment, le mythique Quintette du Hot Club de France. Et pas vraiment la fête sur scène :…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents