Les deux Palestine

Hubert Haddad joue sur l’identité de deux héros qui n’en font qu’un, l’Israélien et le Palestinien.

Laura Alcalaï  • 6 mars 2008 abonné·es

C'est sous le signe de la fraternité douloureuse qu'Hubert Haddad place son dernier roman, Palestine . Son héros est tout à la fois Cham, soldat israélien, et Nissim, résistant de la cause

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes