« L’universalisme européen sert à justifier l’impérialisme »

Sociologue et historien à l’université de Yale, Immanuel Wallerstein a décrit la mondialisation du capitalisme, et il critique aujourd’hui les justifications « universalistes » occidentales de l’expansionnisme.

Dans votre ouvrage «l'Universalisme européen», vous reprenez la controverse au XVIe siècle entre Las Casas et Sepulveda sur les Indiens d'Amérique. En quoi cette controverse vous semble-t-elle particulièrement actuelle pour le débat sur l'universalisme? Immanuel Wallerstein : Les justifications intellectuelles que donnait Sepulveda, au XVIe siècle, pour justifier les conquêtes des terres des Indiens sont, presque mot pour mot, les mêmes utilisées pour la colonisation, et qui sont données de nos jours pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents