« Pourquoi nous serons au Salon du livre »

Le directeur de La Fabrique, éditeur de nombreux écrivains israéliens s'opposant à la politique d'Israël en Palestine, invite au discernement dans l'appel au boycott.

Malgré le contexte et malgré la récupération du Salon du livre au profit des officiels israéliens, vous avez décidé, en tant qu'éditeur, d'être présent. Pouvez-vous expliquer votre choix ? Éric Hazan: Si j'étais un écrivain israélien résistant (je ne parle pas du «camp de la paix», je dis «résistant»), si le ministère des Affaires étrangères israéliennes, le ministère de la Culture m'avaient invité en me disant: «Venez participer sur le stand officiel à la célébration du 60eanniversaire de la création de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents