Rage acide

JULIEN/AFP Une cinquantaine de salariés de Lenoir-et-Mernier menacent de balancer des centaines de litres d'acide chlorhydrique dans la Meuse si on continue à leur faire le coup du mépris. Ils fabriquaient des boulons à l'usine FAV-LCAB de Bogny-sur-Meuse, dans les Ardennes, et pfft, liquidation judiciaire. La faute à la gestion désastreuse de leur «patron-voyou», accusent-ils, réclamant une indemnisation. L'UIMM, qui a d'autres chats à fouetter, fait la sourde oreille, l'État aussi. C'est un sénateur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents