Succès et revers des listes alter…

Au fil des semaines, nous avons évoqué les combats de quelques listes de gauche exigeantes. Si toutes n’ont pas réussi à percer, leurs scores témoignent d’un désir de gauche insatisfait.

Marine Raté  • 13 mars 2008 abonné·es
Allauch

Son intitulé est devenu réalité. « Enfin la Gauche à Allauch ! » était la seule liste d'opposition à Roland Povinelli, maire « socialiste » à la tête d'une liste PS, Verts, MoDem... et UMP, dont d'anciens FN ( Politis n° 992). Constituée par un collectif de citoyens rassemblés sur des valeurs de gauche anticapitaliste, soutenue par des partis (LCR, PCF), des associations (Ballon rouge, Rouges vifs) et le collectif antilibéral local, elle a recueilli 18,85 % des voix. Ce score double quasiment les suffrages obtenus par la gauche du « non » au TCE lors des législatives 2007 dans cette commune des Bouches-du-Rhône, et ce malgré une campagne de dénigrement, à la limite de la diffamation, de l'actuel maire. Ce résultat « valide notre démarche de rassemblement de la "vraie" gauche » , explique Guy Viallon, sa tête de liste, et fait

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 7 minutes