Sur la plage, abandonnés…

VAN VEEL/AFP Dès le printemps sonné, de sympathiques surfeurs écolos se tapent une corvée de nettoyage de leurs plages favorites (ici Wijk aan Zee, Pays-Bas). Le plastique règne, il faut plus de cinq cents ans pour le dégrader totalement. Petit effroi, cependant, comparé à ce qui se trame dans la «gyre» du Pacifique Nord. Sur une superficie grande comme six fois la France, les courants en spirale ont regroupé, depuis des décennies, près de 3,5 millions de tonnes de déchets, du plastique essentiellement.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Un message positif

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents