Trombines en coulisses

Pour boucler sa trilogie sur le monde de la musique, Marie-Claude Threilhou s’immerge au cœur de l’Orchestre de Paris, à l’heure des derniers ajustements avant le concert.

«Jouez ça une fois, deux avant E, avec le si...» Un peu ésotérique pour les néophytes. C'est un parti pris : Marie-Claude Treilhou plonge au coeur de l'Orchestre de Paris. En immersion immédiate. « Pas plus long le subito piano . » La cinéaste est comme « embedded » . Une présence absente : spectateur privilégié, introduit, mais jamais intervenant. Il n'y a pas de commentaire dans ce film, sinon celui de l'animatrice de Radio classique dans la cabine d'enregistrement. Pas d'explication, pas de présentation…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents