Vélos sans pub

L'association Résistance à l'agression publicitaire (RAP) lance une campagne «Pour des vélos libérés de la publicité». Rien contre les vélos, ni le succès des libres-services (17 millions d'utilisateurs de Vélib' à Paris), mais une alerte des citoyens et des maires concernant le risque de coupler l'installation de ce type de service à la concession de l'exploitation de la publicité dans la ville, une formule très à la mode (voir Politis n°992).
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents