Assumer le passé

À quinze jours des élections législatives, deux associations des droits de l’homme dressent un portrait préoccupant de la société serbe, et appellent l’Europe à soutenir leur travail de mémoire et d’analyse.

Xavier Frison  • 24 avril 2008 abonné·es
Assumer le passé
© [Humanitarian Law Center](www.hlc-rdc.org) : www.hlc-rdc.org [Youth initiative for human rights](www.yihr.org) : www.yihr.org

L'heure est au profil bas pour les ONG et autres associations de défense des droits de l’homme serbes. Soupçonnées de servir les intérêts occidentaux et de trahir la nation, celles-ci sont ostracisées, dans un contexte local douloureux pour les patriotismes. Surtout quand elles se permettent de ressortir des cartons soigneusement remisés de la mémoire collective la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes