Cuba: cher téléphone...

La mise en vente libre de téléphones portables, dont l'interdiction a été levée le 28mars, a suscité un véritable engouement à Cuba. Au premier jour, une soixantaine de personnes attendaient devant chaque magasin d'Etecsa, qui a le monopole des communications. Pourtant, les modèles coûtent entre 65 et 290 dollars. Et il faut encore sortir 120 dollars pour se voir attribuer un numéro, et encore entre 11 et 42 dollars pour obtenir une carte téléphonique. Ce qui n'est pas donné dans un pays où le revenu…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.