Culture / Un bon plan contre l'information-marchandise

Il y eut d’abord le Plan B, B pour Black, conspiration révolutionnaire dont le scénario n’est jamais sorti du cerveau subversif des dirigeants du Black Panther Party américain à la fin des années 1960, avant le désastre nixonien et la répression. Chester Himes s’est jadis fait l’écho, à sa manière hilarante et désespérée, du contenu de ce plan avorté. Plus près de nous, on se souvient de la forte sentence du curé eurobéat Delors – « il n’y a pas de Plan B » –, pour mettre en garde les empêcheurs de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.