La gaffe d'Obama

Aux États-Unis, on ne badine pas avec la religion. Pour avoir dit qu'en raison de la crise économique l'Américain moyen «se raccroche» à la religion, Barak Obama s'est fait prendre en contre par Hillary Clinton. «Les gens ne se raccrochent pas à la religion, ils tiennent simplement à leur foi», a lancé la rivale démocrate d'Obama. Pas démagogue pour un «cent», Mme Clinton a mis Dieu de son côté. Un soutien de poids.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.