Résistances / Faire table rase des armes de destruction massive

Les 3es Rencontres internationales pour le désarmement nucléaire, biologique et chimique se tiendront du 9 au 11 mai en Charentes-Maritimes, à Saintes, une ville qui tient à marquer son engagement.

Jean-François Hamon  • 30 avril 2008 abonné·es

DÉSARMER POUR VIVRE. L’exigence s’inscrit parmi les utopies les plus fortes de l’humanisme contemporain. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Paul Valéry notait : « Nous autres civilisations savons maintenant que nous sommes mortelles. » Avec la Seconde Guerre, avec Hiroshima et Nagasaki, la question du désarmement, décuplée par la dimension atomique, a

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes