Un « milieu » à protéger

Le Club des 13, composé de professionnels du grand écran, vient de rendre public un rapport initié par Pascale Ferran, qui formule douze propositions pour lutter contre la disparition progressive du cinéma d’auteur.

Plusieurs rapports sur la situation économique du cinéma ont été rendus publics ces dernières semaines. Cette concordance, qui dépasse la simple coïncidence, est un signe de plus de la dégradation du secteur que subissent nombre de professionnels, et de l'urgente nécessité d'en discuter et d'y remédier. Avec, toujours, en toile de fond, la crise de l'intermittence, devenue implicite à force de s'éterniser. Après la Société des réalisateurs de film (SRF), qui avait ouvert le bal en février en lançant un «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents