De l’Algérie

« Grand Ensemble », une variation poético-politique
de Nathalie Quintane.

Se souvient-on que 2003 fut l’année de l’Algérie ? C’est à partir de cette idée, dont la pertinence reste à discuter et qui consiste à faire la promotion d’un pays pendant un an, que Nathalie Quintane a constitué Grand Ensemble. Constitué, car Grand Ensemble est un texte poétique composite, multipliant les angles d’approche ou d’attaque, et cherchant dans la langue, avec toutes les distorsions possibles, les sens de cette « célébration ». « À la suite d’un herpès occurré à la lèvre supérieure en février…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Des écrans de fumée ?

Pédopsy : Nos futurs
par ,

Blog

 lire   partager

Articles récents