La classe supérieure

Si la Palme d’or attribuée à « Entre les murs » de Laurent Cantet est réjouissante, le reste du palmarès est décevant, la mise à l’écart du passionnant « Valse avec Bachir », d’Ari Folman, restant même incompréhensible.

Les derniers seront les premiers. Sélectionné après tout le monde, projeté à la fin du festival, Entre les murs de Laurent Cantet remporte donc la Palme d’or. Même si le film de l’Israélien Ari Folman, Valse avec Bachir (voir plus loin), apparaissait comme le plus marquant de la compétition (pour se retrouver au final scandaleusement écarté du palmarès), la distinction du film français n’est pas usurpée, toute réaction cocardière mise à part, ce que les médias n’évitent pas toujours depuis l’annonce de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents