Le nerf de la guerre

L’Union pacifiste de France édite un document édifiant sur « les profiteurs
de guerre ». Spécialisés dans le commerce des armes, des infrastructures, des matières premières ou des services, ils prospèrent sur le marché de la mort.

Xavier Frison  • 8 mai 2008 abonné·es
Le nerf de la guerre
© IRG :

Une fois n’est pas coutume, Politis va citer des marques. De nombreuses marques, de ces gigantesques multinationales privées, libérales et prédatrices à souhait. Qu’on se rassure, c’est pour la bonne cause : dans le cadre d’une campagne de sensibilisation mondiale de l’Internationale des résistants à la guerre (IRG) et avant le salon de l’armement Eurosatory (Paris, 16 au 20 juin), l’Union pacifiste de France édite un document fort instructif, les Profiteurs de guerre [^2] Le principe : « Montrer ces sociétés du doigt, les médiatiser – tout ce qu’elles détestent. Faire apparaître leurs activités au grand jour, en espérant que

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes