Les Échos de la semaine

Le code et les fichiers Qu’Olivier Besancenot fasse l’objet de la curiosité inquisitoriale d’une officine de renseignement privée ne surprend pas. Plus intéressant, en revanche : cette « agence » de renseignement a pu se procurer des informations très précises sur la vie et l’intimité du porte-parole de la LCR alors qu’elle a échoué, paraît-il, à trouver… le code de son immeuble ! Cela prouve que les détectives privés, professionnellement reconnus par une loi sur la sécurité intérieure de 2003 et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.