L’esprit d’équipe

Depuis seize ans, l’Association du cinéma indépendant pour
sa diffusion met en œuvre des actions pour que les spectateurs aient accès aux films dans toute leur diversité.

«Aujourd’hui, l’essentiel des recettes se concentre sur de moins en moins de films […] capables, par leur puissance financière, d’occuper une partie si importante de la surface commerciale que tous les autres -- et au premier chef les films indépendants -- sont repoussés dans une périphérie économique leur interdisant, de fait, de rencontrer leur public. De l’Acid 2004 aux Césars 2005 : Quand la mer monte, de Yolande Moreau et Gilles Porte. DR Aujourd’hui, la télévision, devenue un opérateur déterminant de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents