Hip-hop Tanz

Témoigner de l’évolution du hip-hop vers un langage d’auteur et présenter les artistes émergents : telle est l’ambition du festival Hip-hop Tanz, porté par l’association Moov’n aktion depuis 1997, et qui fera escale au Centre national de la danse de Pantin du 19 au 21 juin. Au programme : Tanshin (Guerrier), où la compagnie Shonen, qui s’inspire des cinémas d’auteur et d’animation et de la musique électronique, part à la rencontre du Krump et des arts martiaux ; Urban Ballet, où Anthony Egéa marie l’esprit…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents