Le fret sort des rails

Alors que la crise du pétrole s’amplifie et touche durement le transport routier, le gouvernement et la SNCF revoient à la baisse les ambitions du fret ferroviaire. Syndicats et associations écologistes se mobilisent.

Patrick Piro  • 19 juin 2008 abonné·es

Pour certains prévisionnistes, c’est le 4~juillet que le baril de brut franchira la barre des 150~dollars : fête nationale des États-Unis, c’est aussi une journée noire pour les départs en voiture. Les mouvements de protestation des professionnels du transport n’ont donc aucune raison de s’apaiser. Désormais en première ligne, les routiers, qui savent qu’ils peuvent paralyser l’économie, font monter la pression en Europe, exigeant des ristournes durables sur le gazole.

Au même moment, se joignant aux mobilisations sur la réforme du temps de travail, les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes