Le pétrole, l'écologique et le social

Si ce n’était le reste, tout le reste, le démantèlement de la durée du temps de travail, les attaques contre les retraites, contre l’école, et ce qui fait depuis un an l’ordinaire de notre actualité, et si l’on n’avait d’yeux que pour les pêcheurs et les camionneurs, on pourrait presque croire que Nicolas Sarkozy s’est converti au social. Les petits patrons de Concarneau ou du Guilvinec pourraient même trouver un peu de réconfort dans les promesses du président de la République. Oui, au fond, pourquoi ne…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.