L’élégance, simplement

Yves Saint Laurent était un couturier d’exception, qui a participé à la transformation de son époque.

Lors de ses adieux à son métier et à sa maison de haute couture, en janvier~2002, Yves Saint Laurent eut ces mots : «Je suis très fier que les femmes du monde entier portent des tailleurs-pantalons, des cabans, des trench-coats… Je me dis que j’ai créé la garde-robe de la femme contemporaine, que j’ai participé à la transformation de mon époque. Je l’ai fait avec des vêtements, ce qui est sûrement moins important que la musique, l’architecture, la peinture et bien d’autres arts, mais, quoi qu’il en soit,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents