Moins de trains, plus de manifs

C.-M. Vadrot Manifestation ordinaire dimanche 15 juin à Gien (17000 habitants, 140 km de Paris) dans le Loiret, comme dans des centaines de communes en France pour protester contre un projet de réduction de la fréquence des trains : 40 % de trains en moins sur la ligne Clermont-Ferrand-Paris. La SNCF veut simplement supprimer tous les convois qu’elle finance, ne gardant que ceux qui sont subventionnés par les collectivités territoriales. L’augmentation de ses profits est à ce prix. Huit gendarmes et un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.