Quelques idées pour la suite

L’appel lancé par Politis est au cœur de nombreuses réunions. Objectif : une initiative nationale pour fin septembre ou début octobre.

Denis Sieffert  • 12 juin 2008
Partager :

Pour signer l’appel, connectez-vous sur : www.appel-a-gauche.org

*Pour tout problème ou renseignement : contact@appel-a-gauche.org

Pour envoyer des lots de signatures collectées : signatures@appel-a-gauche.org*


Notre appel « L’alternative à gauche, organisons-la ! » se porte bien. Il donne lieu au cours de ces semaines à de très nombreuses réunions. Pour dire la vérité, nous « ramons » un peu pour en faire l’inventaire et en connaître la substance. Une bonne trentaine de réunions locales ou régionales sont connues de nous. Sans pouvoir hélas nous dédoubler, nous serons présents chaque fois que ce sera possible. Nous avons envoyé lundi la première newsletter aux signataires (ceux dont nous connaissons l’adresse électronique). Une lettre identique partira chaque lundi jusqu’à mi-juillet. Au risque de nous répéter, mais aussi par égard envers ceux qui n’ont pas Internet, résumons notre propos :

1/Il faut intensifier la signature du texte. Nous avons recueilli aujourd’hui 7 500 signatures. Un objectif de 10 000 paraît raisonnable. Les manifestations sociales, notamment le 17 juin, sont aussi des moments pour faire connaître notre initiative. Faire parvenir les signatures à http://www.appel-a-gauche.org

2/La phase actuelle est celle des réunions autour de l’appel. Nous publierons la semaine prochaine des extraits de comptes rendus. Des dates et lieux de réunions peuvent être signalés à Michel Soudais : soudais@politis.fr

3/La fête de l’ Humanité pourrait être un moment intermédiaire avec des débats sur les initiatives comparables dans d’autres pays européens : Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal… Étant entendu qu’il n’y a pas pour nous de « modèle », mais toujours de l’expérience à puiser.

4/Plus que jamais, l’objectif est une initiative nationale fin septembre-début octobre (date à déterminer en fonction d’un calendrier chargé). Il s’agira là de concrétiser l’appel, c’est-à-dire de créer ce fameux cadre pérenne « qui nous permette […] de réfléchir aux moyens d’une vraie réponse politique aux attaques de la droite et du Medef… » . À partir de quelle méthode ? Au cours de plusieurs réunions auxquelles nous avons participé, nous avons avancé l’idée d’un « pacte » entre tous les participants : sur une durée qu’il conviendrait de définir (un an, deux ans ?) rien, aucun désaccord, aucune échéance électorale ne pourrait remettre en cause le pacte. Il s’agirait ainsi de surmonter l’écueil sur lequel se sont brisées des tentatives précédentes : la contradiction entre un « temps long », celui qui peut conduire à des convergences politiques et culturelles à partir de cultures et d’histoires différentes, et le « temps court » de la vie politique et sociale. Si les convergences permettent d’aborder ensemble certaines luttes ou échéances électorales, tant mieux ! Sinon, ce n’est pas non plus la fin de l’histoire. Voilà quelques idées qui pourraient être proposées au cours de l’initiative de septembre, et que nous soumettons dès maintenant aux réunions programmées.

5/Enfin, on nous signale un texte collectif, « Changeons ce monde », que l’on peut trouver sur le site www.gauchealternative.org. Faute, évidemment, de pouvoir publier des textes de réflexion, souvent longs, nous ne manquerons pas en revanche d’en indiquer la parution dans le journal ou sur notre site, www.politis.fr.

Politique
Temps de lecture : 3 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don