Une éthique du regard

Dans « Morte-saison sur la ficelle », Marie Didier compose des récits vifs et coupants qui lient humanité et lucidité.

Christophe Kantcheff  • 19 juin 2008 abonné·es

Marie Didier a publié en 2006 un livre magnifique, Dans la nuit de Bicêtre (chez Gallimard, voir Politis n° 895 ). Elle y sortait de l’ombre la figure de Jean-Baptiste Pussin, oublié par la postérité, pourtant à l’initiative d’innovations humanisant le traitement des aliénés à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes