Xénophobie d'État

La France promeut un pacte européen visant à instaurer un statut de migrant modèle. Pour les autres, ce sera l’enfermement ou le bannissement.

25,1~millions de réfugiés dans le monde, selon un rapport de l’ONU paru le 17~juin. Un record sans précédent atteint en 2007 du fait de l’effet cumulé des guerres (Irak, Soudan…) et des crises climatiques et alimentaires. D’après le haut-commissaire pour les réfugiés de l’ONU, Antonio Guterres, un «mélange complexe de défis mondiaux» pourrait «engendrer un risque accru de déplacements forcés à l’avenir». En réponse à cette tendance planétaire, l’Europe, France en tête, propose de… renforcer ses frontières.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.