Ailleurs

Faillite du capitalisme américain, suite Toujours empêtrés dans la crise des crédits immobiliers ( subprimes ), les États-Unis ont enregistré une nouvelle grosse faillite. Cette fois-ci, c’est la banque californienne Indymac, l'un des plus gros prêteurs hypothécaires américains, qui a été mise sous tutelle des autorités fédérales, devenant le plus important établissement bancaire à faire faillite aux États-Unis depuis vingt-quatre ans. D’autres faillites devraient suivre, tant la financiarisation de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Winter is coming ou l'effondrement qui vient

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents