Des terres indiennes menacées

La Cour suprême du Brésil pourrait reprendre des terres aux indigènes de l’État du Roraima. Celles-ci sont en effet l’enjeu d’intérêts économiques puissants. Un mouvement de protestation international s’organise.

Patrick Piro  • 24 juillet 2008 abonné·es
Des terres indiennes menacées

L'image tremblote, s’égare, revient sur un groupe d’hommes au visage masqué, postés à une cinquantaine de mètres. Coups de feu, explosion de grenades artisanales. Plusieurs Indiens sont étendus sur le sol. On relèvera onze blessés, dont un grièvement atteint. C’était en Amazonie, le 5 mai dernier, en territoire indigène Raposa Serra do Sol, dans l’État brésilien du Roraima, aux frontières du Venezuela et de la Guyana. L’assaut était

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 4 minutes