Et l’avenir devint néolibéral

Le XXe siècle a vu émerger deux phénomènes aujourd’hui indissociables. L’avènement de l’expert et celui du néolibéralisme. Un tandem qui, à partir des années 1960, s’est emparé de l’avenir du monde.

Mathilde Azerot  • 24 juillet 2008 abonné·es

Les experts sont-ils les architectes de l’avenir ? Leur force n’est-elle pas de nous faire prendre leurs prophéties pour des fatalités ? Le Commissariat général du Plan, créé en janvier 1946 par le général de Gaulle, précisément pour construire le devenir de la France au lendemain de la guerre en définissant la planification économique du pays, fut le lieu privilégié de l’échafaudage de ces projections expertes. Paradoxalement, les experts du Plan ont été à l’origine du déclin de la planification à la française, telle qu’elle

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 5 minutes