La fin des 35 heures

L’article le plus controversé du projet de loi sur la rénovation de la représentativité et la réforme du temps de travail a été adopté jeudi 3 juillet, après une bataille d’amendements menée par le PS et le PCF. Seule la droite a voté cet article 16, qualifié de « scélérat » par la gauche, qui met en place de nouvelles règles sur les contingents d’heures supplémentaires et dynamite la réglementation du temps de travail. Concrètement, une fois la loi promulguée, l’article voté jeudi permettra à l’employeur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.