« Ne pensez plus pour nous »

Représentante en métropole de la principale organisation syndicale calédonienne, Corinne Perron prend le pouls du débat sur l’indépendance du Territoire alors que des militants sont victimes de répression.

Corinne Perron  • 10 juillet 2008 abonné·es

Ces dernières semaines, de nombreuses déclarations dans la presse nationale et néocalédonienne sur la question de l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie montrent que le débat est plus que jamais d’actualité dans ce Territoire où le climat social est loin d’être apaisé. Pierre Frogier, du Rassemblement-UMP, héritier du RPCR Jacques Lafleur, souhaite un référendum dès 2014, et déclare : « Il faut purger cette question de l’indépendance, qu’on n’en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes