On n’est pas venu voir le défilé…

Tout le monde connaît la chanson de Boris Vian : « On n’est pas là pour se faire engueuler, on est venu voir le défilé… » Eh bien cette année, ce n’est pas si sûr. En ce 14 Juillet, on viendra aussi, et peut-être surtout, voir la tribune officielle. Deux hôtes, inattendus il y a quelques jours encore, devraient s’y côtoyer. Ingrid Betancourt, sûrement, et le Syrien Bachar el Assad, peut-être. « Elle », n’en doutons pas, sera en très bonne place, au plus près de Nicolas Sarkozy. Les gens de communication…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La bataille de l’information

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents