« Une quête de l’immortalité et de la toute-puissance »

Pourquoi voulons-nous connaître notre avenir ? Le psychiatre et psychanalyste Gérard Bayle1 propose ici plusieurs pistes de réflexion.


  1. Ancien président de la Société parisienne de psychanalyse. 

Quel ressort psychologique explique notre quête de connaissance de l’avenir ? Gérard Bayle : Cela a évidemment à voir avec l’immortalité. Ou, plus exactement, la non-mortalité. Si je veux connaître mon avenir, c’est déjà que je considère que j’en ai un. Cette quête vient très tôt chez l’enfant. Vers 5 ans. C’est-à-dire à partir du moment où l’on commence à avoir une connaissance intellectuelle de la mort. Mais c’est aussi l’idée que des gens ont certains pouvoirs, et notamment celui de prédire l’avenir.…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Emparons-nous du local et refondons la démocratie

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents