« Ça remue dans les rangs »

Président de la FCPE, principale fédération de parents d’élèves, Jean-Jacques Hazan anticipe les conséquences des mesures d’économies décidées par le ministère sans concertation et sans projet pédagogique à la clé.

Ingrid Merckx  • 4 septembre 2008 abonné·es

Le 28 août, le ministre de l’Éducation, Xavier Darcos, a assuré que la rentrée se passerait « tout à fait normalement ». Est-ce votre impression ?

Jean-Jacques Hazan : Comment le ministre peut-il annoncer une rentrée « tranquille » avec 11 200 postes en moins dans l’Éducation ? Non seulement on ne crée pas de postes dans le 1er degré alors que les effectifs croissent, mais on annonce 6 000 postes en moins pour la rentrée 2009. Dans le secondaire, plus de 8 000 postes sont supprimés dès cette rentrée, et 5 000 ont été convertis en heures ­supplémentaires. Mais comment compresser un volume de près de 400 000 heures d’enseignements en 100 000 heures supplémentaires

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 6 minutes