Gare aux usagers !

La SNCF réduit les services de la gare de Gien, comme elle l’a fait dans plusieurs autres villes. Les habitants et des élus protestent.

De plus en plus fréquemment, en gare de Gien (17 000 habitants, 140 km de Paris), un carton se balance dans le petit hall : « Guichet fermé, pas de personnel, veuillez nous excuser. » Signe discret parmi d’autres d’un dépouillement progressif du service rendu au public, recul constaté depuis cinq ans sur cette ligne qui relie Paris à Nevers et Clermont-Ferrand. Les responsables de la SNCF procèdent par petites touches correspondant à des plans de gestion secrets qui précèdent de loin l’annonce des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.