Pour le débat, voyez à droite…

Denis Sieffert  • 11 septembre 2008 abonné·es

Il y aurait bien de l’exagération à parler de crise politique. Nous n’en sommes pas là. Mais c’est un fait, la droite parlementaire grogne. Ses états d’âme s’étalent au grand jour. Les petits soldats de plomb du sarkozysme s’animent. Ils s’agitent même. Et, d’une certaine façon, cette agitation devrait faire honte aux socialistes. Car elle est politique. Le tentaculaire État policier, intrusif et omniscient, qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes