Pris de court

Outre les craintes propres à chaque rentrée, les dernières réformes nourrissent des inquiétudes manifestes chez les acteurs de l’école publique. Témoignages.

Collège Pulitzer à La Courneuve (93) Pour sa neuvième rentrée à Pulitzer, Volker Kuhn se prépare à une année délicate. Le ton était donné dès juin avec « la réunion de recensement des professeurs volontaires pour faire des heures supplémentaires ». Ce professeur d’allemand y a vu non seulement « un risque de scission dans l’équipe enseignante » , mais aussi un moyen comptable pour l’administration « de savoir à l’avance le nombre de postes fixes dont elle devra se passer ». Aujourd’hui, il dénonce « une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.