Boutique à musique

Pour faire face à une crise du disque qui contamine la production de concerts, dix tourneurs mutualisent leurs moyens. Tous les mois au Glaz’art, à Paris, ils font découvrir des artistes encore peu connus.

Une simple promenade dans les allées de magasins le confirme : les CD, dont les ventes chutent de façon vertigineuse, se font de plus en plus rares dans les bacs. Heureusement, comme tentent de l’expliquer régulièrement la plupart des médias, les chanteurs et les musiciens s’en sortiraient encore assez bien grâce à la scène, qui attirerait un public toujours plus ­nombreux. En réalité, ce leitmotiv très simplifié est à prendre avec de vraies réserves. En effet, si l’on se réfère aux chiffres fournis par le…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents