Expulsions de Roms

Politis  • 2 octobre 2008 abonné·es

Le 16 septembre, à Bruxelles, des représentants des Roms soutenus par des associations protestaient devant le Parlement contre les discriminations qu’ils subissent partout en Europe. Les jours suivants, la France était le théâtre de nouvelles expulsions. Le 17 septembre, « un impressionnant dispositif de police a été mobilisé pour les encadrer et les chasser du terrain situé à Palaiseau » , relate l’Association de solidarité aux familles roumaines, roms de Palaiseau et de Massy. « Qu’ils aillent où ils veulent, mais qu’ils déguerpissent, on ne veut plus d’eux ici ! » , auraient lancé les forces de l’ordre. Le 23 septembre, une cinquantaine de familles roms ont été évacuées de leur terrain de Lille-Sud. Motif : la mairie refuse « de voir s’installer un nouvel îlot de précarité » , d’après la Voix du Nord. La Commission européenne avait pourtant appelé les États de l’UE à offrir aux membres de la minorité rom des « chances réelles » d’intégration.

CGT et sans-papiers

« Sans-papiers : quel est le deal passé entre la CGT et Hortefeux ? » Certains cégétistes (http://ouvalacgt.over-blog.com/) critiquent la démarche de leur confédération dans la défense des travailleurs sans papiers en grève. Ils lui reprochent de rechercher « à tout prix » une sortie « honorable » dans la négociation entamée avec le gouvernement depuis le mouvement du 15 avril. « Après l’abandon de la “régularisation de tous les sans-papiers” , […] pour la seule “régularisation des travailleurs sans papiers”, voilà maintenant “la régularisation des salariés ayant une promesse d’embauche et quand le métier exercé est en déficit de main-d’œuvre”. À chaque étape un recul… »

Société
Temps de lecture : 1 minute

Pour aller plus loin…

Pauvreté : « Tous les indicateurs sont mauvais »
Précarité 12 juillet 2024

Pauvreté : « Tous les indicateurs sont mauvais »

La précarité progresse en France, comme en témoignent les dernières données publiées par l’Insee. Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre, tire la sonnette d’alarme.
Par Maxime Sirvins
« Désormais tout commence »
Enquête 10 juillet 2024

« Désormais tout commence »

Une mobilisation historique de la société civile a permis au Nouveau Front populaire de déjouer les pronostics le 7 juillet. Malgré cette première victoire, tous et toutes appellent à la vigilance et à la construction d’un vrai mouvement de fond pour contrer l’extrême droite.
Par Pierre Jequier-Zalc
À Villers-Cotterêts, un électorat RN (très) décomplexé
Reportage 10 juillet 2024

À Villers-Cotterêts, un électorat RN (très) décomplexé

Dirigée par le parti d’extrême droite depuis dix ans, la commune des Hauts-de-France a voté à 47 % pour Jordan Bardella aux élections européennes. Jocelyn Dessigny, lui aussi du RN, élu député au premier tour, a recueilli 53 % des voix des électeurs de la 5e circonscription de l’Aisne. Nous sommes allés à leur rencontre.
Par Tristan Dereuddre
À Châteaubriant, le passé, outil de lutte pour le présent
Reportage 10 juillet 2024

À Châteaubriant, le passé, outil de lutte pour le présent

Le 3 juillet, une marche rurale, sociale et syndicale, organisée par le collectif Réveillons la résistance, a eu lieu dans cette ville marquée par l’histoire. Une première mobilisation pour tisser des solidarités entre campagnes et quartiers populaires, et rappeler les dangers de l’extrême droite.
Par Vanina Delmas