« Le vrai marqueur sera la question raciale »

John Nichols, responsable du bureau de Washington au magazine de gauche « The Nation », revient sur
les enjeux
de l’élection
et brosse le portrait politique de Barack Obama.

Comment qualifieriez-vous Barack Obama ? John Nichols : On peut dire que Barack Obama est plutôt progressiste. Je connais l’homme politique depuis de nombreuses années. La première fois que je l’ai côtoyé sur une scène politique, c’était en 1996. Nous parlions alors tous deux d’un nouveau parti qui associerait la politique traditionnelle à l’activisme citoyen. Et Obama était un des premiers élus de ce pays à croire à cette idée. Historiquement aussi, son activité politique est à gauche. En 2002, par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents