L’Enfer, c’est nous autres

Le mangaka Yoshihiro Tatsumi dessine un monde dur, à la fois réaliste et surréaliste, sans jamais tomber dans le misérabilisme,
mais où le trait du maître renforce la solitude des personnages.

Marion Dumand  • 2 octobre 2008 abonné·es

L’Enfer : le titre de Yoshihiro Tatsumi sonne comme un défi difficile à relever. On plonge dès lors dans la première nouvelle avec scepticisme. Douze autres plus tard, on referme la bande dessinée convaincu. C’est bien d’enfer qu’il s’agit, et celui de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes